Ani’maux

Les animaux ont, dans la société actuelle, un statut d’objet, de ressource à utiliser. Ils se retrouvent matière première de notre alimentation, de nos cosmétiques, de notre garde-robe et de nos loisirs. L’exploitation dont ils sont victimes peut paraître justifiée, voire nécessaire pour certain.e.s. Pour d’autres, cette condition est inacceptable et se doit d’être changée : cette pensée est le point de départ du mouvement de libération animale.

Voilà ce que vous pourrez retrouver au sein de la section « Ani’maux. »