Catégories
Behind The...

Behind The Arras Film Festival : lycéen.ne.s de Bully-les-Mines

Pour le dernier épisode de la série Behind The Arras Film Festival, nous sommes allés à la rencontre des petites mains du festival qui réunit chaque année spectateurs.trices, acteurs.trices, réalisateurs.trices à Arras.

Portrait de lycéen.ne.s

Iels ont entre 16 & 19 ans, lycéen.ne.s à Bully-les-Mines, iels sont aux côtés des spectateurs.trices pendant toute la durée du festival. Iels ont accepté.e.s, entre deux séances, de répondre à nos questions.

Iels s’appellent Honorine, Sofia, Kilian ou encore Clara, ces lycéen.ne.s des classes de première & de terminale d’Accueil Relations Clients & Usagers (ARCU) s’exercent à leur futur métier lors du Arras Film Festival.

Accueil des spectateurs.trices, contrôle des billets ou encore des pass sanitaires, guide file, responsable du placement ou du comptage des spectateurs.trices, les lycéen.ne.s occupent les postes un à un durant le festival.

Laure Nicolle, leur professeure de lettres-histoire les accompagne quotidiennement, fière d’être à l’origine du partenariat créé en 2015 entre le lycée & le festival. Une organisation bien rodée est la recette de la réussite de cette collaboration, « on se complète très bien entre les élèves du lycée et les bénévoles adultes » souligne la professeure.

Monsieur le maire d’Arras, Frédéric LETURQUE, a rencontré les élèves de terminales.

Dans ce métier d’accueil, l’apparence est primordiale, les lycéen.ne.s le savent. Pour se préparer à ce festival, iels ont bénéficié d’intervention sur l’importance de la tenue & de la mise en beauté : « on a fait venir une esthéticienne pour leur expliquer comment se maquiller » explique Laure Nicolle. Le costard est aussi de mise, autant au festival qu’au lycée lors d’une journée où iels doivent venir apprêté.e.s.

Les recommandations des lycéen.ne.s

Entre deux tenue de postes, les lycéen.ne.s ont l’opportunité d’assister à des projections. Certain.e.s d’entre elleux repartiront ainsi dimanche avec des étoiles plein les yeux comme Honorine qui a eu la chance de prendre la pause avec Nadège Beausson-Diagne, récemment à l’affiche de Chère Léa, un film de Jérôme Bonnell que Farid, en classe de première aussi, a adoré.

Honorine a rencontré Nadège Beausson-Diagne au Arras Film Festival.

Les lycéennes de terminales Estelle, Clara & Sofia quant à elles, retiennent le film de Pascal Eboué, On est fait pour s’entendre qui sortira en salle le 17 novembre 2021.

Bande-annonce du film On est fait pour s’entendre de Pascal Eboué, sortie au cinéma le 17 novembre.

Loïs Hamard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s